Attentats de Montauban et de Toulouse

2012-03-21 - Nicolas Sarkozy


Mesdames et Messieurs,


L'auteur présumé des attentats de Montauban et de Toulouse a été identifié. Il est actuellement encerclé par les forces de police. D'autres arrestations, en relation avec cette affaire, ont eu lieu dans la nuit.
Le ministre de l'Intérieur et les hommes du RAID mettent tout en œuvre pour que ce suspect soit arrêté, déféré devant la justice, et puisse ainsi rendre des comptes pour les crimes dont il est soupçonné.

Je tiens, au nom de la Nation, à féliciter les services de police pour la rapidité de l'enquête et à rendre hommage à la mobilisation exceptionnelle des forces de l'ordre. J'ai, en ce moment même, une pensée profondément émue pour les victimes de cette barbarie et je pense également aux fonctionnaires de police qui ont été blessés cette nuit dans l'exercice de leurs fonctions.

Je présiderai cet après-midi, à Montauban, la cérémonie d'hommage national qui doit être rendu à nos soldats assassinés. Auparavant, je me rendrai à Toulouse, au chevet des victimes et des policiers blessés.

Je viens de réunir l'ensemble des représentants de la communauté juive et des représentants du culte musulman, auxquels j'avais promis de transmettre toutes les informations dont je disposais. J'ai tenu à les réunir ensemble pour montrer que le terrorisme ne parviendra pas à fracturer notre communauté nationale. Je le leur ai dit, et je le dis à la communauté nationale, à la Nation tout entière. Nous devons être rassemblés, nous ne devons céder ni à l'amalgame ni à la vengeance. Face à un tel événement, la France ne peut être grande que dans l'unité nationale. Nous le devons aux victimes froidement assassinées. Nous le devons à notre pays.

Je vous remercie.